à savoir

Final Fantasy XV : mérite-t-il ce bashing ?

Il a fallu attendre 10 ans pour que Final Fantasy Versus XIII soit entre nos mains. 10 longues années entre déceptions (Final Fantasy XIII) et remasters (presque tous les Final Fantasy). Bien que son nom ait changé, devenant Final Fantasy XV, est-il aussi loin de ce qui était annoncé en 2006 ? Mais surtout, est-il aussi décevant que ce que certains disent sur les forums ?

Il m’est assez facile de répondre à la première question. Le jeu n’a plus grand-chose à voir avec les premières bandes-annonces, ni même avec celle de 2013 d’ailleurs. Les couloirs ont laissé place à un monde ouvert, l’interface a évolué et il n’y a pas autant « d’interaction » dans les combats. L’histoire semble aussi bien différente, passant d’un Final Fantasy VII bis à un tout autre scénario. Malgré cela, les personnages semblent être les mêmes et l’univers reste très similaire.

Pour la deuxième question, je vais devoir rentrer dans les détails.

Final Fantasy XVLe roi Régis demande au prince Noctis de rejoindre l’Oracle Luna en compagnie de ses trois amis, une mission plutôt simple en somme. Mais, très vite, les choses dégénèrent; Insomnia est attaqué par l’empire de Niflheim, le roi est tué et le prince déclaré mort. Tout cela changeant les plans de nos quatre compères. Je n’en dirai pas plus, car je ne voudrais pas vous spoiler.

Bien que le scénario soit assez classique, la quête principale reste prenante jusqu’à la fin bien qu’il ne faille « que » 20h pour le finir en ligne droite. Il y a certes quelques trous dans le scénario qui, je pense, seront comblés par les DLC, le chapitre 13 est un peu décevant, mais rien de bien méchant et le chapitre 14 rattrape ce petit coup de mou. De plus, les développeurs ont promis de rajouter des éléments dans une futures mise à jour… à surveiller!

Parlons maintenant du voyage de nos héros. Noctis, accompagné de Gladiolus, Prompto et Ignis, devra parcourir le monde d’Eos. Pour cela, nos quatre camarades pourrons utiliser la Régalia, qui sera le principal moyen de locomotion. Point noir pour les fans de GTA, elle suit automatiquement et obligatoirement la route. Il n’est pas possible de faire du hors-piste et les accidents sont rares. Un mal pour un bien, tout de même, car cela permet d’admirer le paysage qui est, il faut l’avouer, fort agréable à l’oeil.
Pour ceux qui ne voudraient pas conduire, il est possible de laisser le volant à Ignis et donc de se laisser porter tout en écoutant la B.O des anciens jeux, disponible petit à petit. Je me suis souvent détendu de cette manière, c’est un vrai point fort, croyez-moi.
En ramassant et achetant des autocollants, vous pourrez customiser et améliorer votre voiture. Un plus bien sympathique.

Il sera aussi possible de parcourir le monde à dos de chocobo qui, au fil de voyages, pourra gagner en vitesse. D’ailleurs, il sera aussi possible de changer sa couleur, tout comme la Régalia. Ces oiseaux fidèles sont indisociables de la licence et sont très bien incorporés dans cet épisode.Final Fantasy XV Chocobo

Bien sûr, vous pourrez vous balader à pied, même si la carte immense exclu la marche pour les longues distances… mais c’est possible ! Et dans ces cas-là, il vous faudra combattre des monstres. Pour cela, il faut avouer que les développeurs ont particulièrement bien pensé leur système. Une touche pour attaquer, une pour esquiver et une dernière pour lancer son arme, permettant de se téléporter instantanément vers elle (éclipse). Il est aussi possible de créer des sorts en combinant les éléments (glace, electricité et feu). Les combats sont très dynamiques et grisant, je prends personnellement beaucoup de plaisir à chaque fois !

Malgré cela, il y a quelques défauts parfois assez dérangeants. Lorsqu’on demande à un allié d’utiliser une de ses compétences, ou d’utiliser un objet, l’action perd de son intensité. On ne peut plus bouger noctis, la caméra se focalise sur le personnage et c’est souvent assez mou.
L’autre point noir est la caméra, elle fait parfois n’importe quoi ! Il m’est souvent arrivé de ne plus voir Noctis à cause de la caméra qui s’était placé derrière un arbre. Il y a aussi une petite chose à noter : si vous avez assez d’objets de soin, quel que soit votre niveau, vous pourrez venir à bout de vos ennemis. Les combats restent tactiques, car il faut utiliser la bonne attaque, magie ou objet au bon moment, mais il y a une certaine facilitée à ne pas mourir. La lutte contre un boss n’en reste pas moins épique, mais ça peut être un problème pour certaines personnes. Le système de combat est quand même vraiment cool, même s’il y a de quoi pester par moment.

Final Fantasy XV fightBien entendu, Final Fantasy XV propose un cycle jour/nuit et, comme dans beaucoup de jeux, il y a des monstres bien plus costauds lorsque le soleil n’est plus là. Bien que ça soit un réel problème qu’en début de jeu, il est possible de dormir pour passer le temps. Cela permet de récupérer les points de vie, mais aussi d’absorber l’expérience gagnée lors des combats et quêtes.
Il y a deux possibilités : soit vous dormez dans un hôtel permettant de multiplier l’expérience gagnée proportionnellement au prix payé, soit vous campez. Cette dernière solution permet de choisir un plats concocté par Ignis qui permettra temporairement d’augmenter les caractéristiques des héros. Cela peut être très utile lorsque l’on sait qu’il faudra vaincre un monstre très puissant après la nuit, par exemple. Certains, comme moi, vous diront que ce qui est cool avec la nourriture, c’est qu’elle est super bien modélisée, les plat sont magnifiques… MIAM !

Où que vous dormiez, vous pourrez aussi regarder les photos que Prompto a prise et enregistrer celles que vous préférez.

Final Fantasy XV manger

Qui dit monde ouvert, dit quêtes secondaires ! Eh bien il y en a pas mal, il faut l’avouer. Elles ne sont cependant pas scénarisés (ou très peu) et se résument à des allez retours, des combats et quelques recherches de personnes ou d’objets. Il y a aussi de nombreux donjons (cachés ou non) parfois bien corsés. Il n’y a rien d’extraordinaire, mais ce n’est finalement pas si désagréable que ça. Ces quêtes donnent une raison de plus pour explorer Eos. Il faut avouer que la pêche détend et que les dialogues de Noctis avec ses amis sont vraiment agréables, il y a même de petites pépites.
Sans spoiler, je peux vous dire que le jeu est encore plus généreux après la fin. Cette dernière débloquera des quêtes supplémentaires ainsi que quelques surprises… 😉

Je conclurai cet article en vous disant que non, Final Fantasy XV n’est pas décevant. C’est un excellent jeu, plein de surprises et au gameplay grisant.
La VF est parfaite, la quête principale est prenante, on s’attache aux personnages… bref, ce jeu est une merveille ! J’ai joué à presque tous les Final Fantasy et ça ne m’a pas empêché d’adorer ce jeu. J’ai ri, pleuré et je me suis surpris à esquisser des sourires lors des dialogues aléatoires des quatre amis dans la nature… Vous savez quoi ? j’y retourne de ce pas !

Si vous avez la moindre question, je serai ravi de vous répondre en commentaire 🙂

PS : Oui, la quête principale se termine vite, mais avec les quêtes secondaires, il y a une bonne centaine d’heures à passer sur ce jeu 🙂

à propos de PapyPolca

Co-fondateur/Rédacteur en Chef de Padipowo.fr, je suis fan de cinéma, séries, jeux vidéo, lecture et hight-tech... bref, je suis un geek :) Je souhaite partager ma passion avec un maximum de personnes, car le partage c'est la vie !

cela devrait vous plaire

Pad&Play #1 – l’E3 mieux que l’E2 ?

Pour ce premier numéro de Pad’ & Play, Polca, Sticmac et Feuno font le plein …

Mangeons comme Noctis

Final Fantasy XV est l’un de mes jeux préférés. Aujourd’hui encore, j’ai passé quelques heures

Laisser un commentaire