à savoir

Cinquante Nuances plus Sombres : sympa ?

La trilogie Cinquante Nuances De Grey a beaucoup fait parler d’elle. Les livres se sont vendus comme des petits pains et c’est donc sans étonnement que la production des films a été lancée. Le premier, sorti l’année  dernière, avait ces défauts, certes, mais l’histoire était correcte et la mise en scène intéressante. C’est donc dans la continuité et sans aucune appréhension que je suis allé voir Cinquante Nuances Plus Sombres avec Pitchoune. Je dois même avouer que j’étais plutôt enthousiaste.

Le film commence peu de temps après la fin du précédent. Christian Grey essaie de reconquérir Anastasia Steele et, sans spoiler, réussit assez rapidement. S’ensuit le développement d’une histoire d’amour à la fois classique et particulière.
Comme le grand public le sait certainement, le milliardaire est un sado-maso (je ne pensais jamais dire ça dans un article) et c’est contre ses pulsions qu’il devra se battre dans ce deuxième film. Cela semble d’ailleurs un peu trop facile pour lui de tenir le coup, mais peut-être est-ce une façade ?

Il est très étrange de voir Christian Grey aller aussi bien et être aussi lumineux alors qu’il était très mystérieux dans le premier film. Son évolution est peut-être un peu trop brusque, même si cela est plus ou moins expliqué dans le film. C’est tout de même bizarre de voir Grey dans cet état alors que le titre du film annonce l’inverse… peut-être en saura-t-on plus dans le prochain long métrage ?

La mise en scène est vraiment cool et, en dehors des scènes de sexe un peu inutiles et trop longues à mon goût, tout est fluide. Même quelqu’un qui n’a pas lu les livres, comme moi, peut parfaitement comprendre les différentes situations. L’accent sur le « tout va mieux » est bien mis en avant malgré les quelques doutes d’Anastasia Steele. La différence entre les personnages est très bien illustrée par leurs vêtements : Christian est toujours en costume et ne s’habille qu’en noir et blanc (ou gris), alors qu’Ana est, la plupart du temps, extrêmement colorée. Je trouve ça vraiment réussi.

Le monde illustré dans ce film semble parfait. Les décors sont toujours soigneux et propres, tout parait surréaliste. M’est avis que c’est pour renforcer le côté « trop parfait » de Christian, nous sommes gênés tout comme l’est toute personne découvrant les manies de l’homme d’affaire.

Certains dialogues peuvent paraître idiots et je peux comprendre que cela gêne certaines personnes. Cependant, je pense que tout est fait pour rendre les personnages naturels et plus proches de ce que nous sommes. Ces maladresses permettent de ce détacher du côté « tout est parfait ».

D’après Pitchoune , les acteurs sont bien choisis par rapport aux livres. Je ne peux que la croire, étant donné que je ne les ai pas lus. Je dois quand même avouer être agréablement surpris de voir des acteurs aussi impliqués. Ils sont à fond dans leurs rôles, ça fait vraiment plaisir !
Je trouve d’ailleurs que le personnage de Christan Grey colle parfaitement à Jamie Dornan. C’est un acteur que j’apprécie beaucoup et le côté gentleman mystérieux lui va à ravir !

Malgré tout ça, je pense que la trilogie aurait gagné à être adaptée en série plutôt qu’en film. L’intrigue, globalement assez lente, aurait pu être plus développé dans chaque épisode. De plus, nous nous attacherions davantage aux personnages secondaires qui manquent un poil de fond dans les films. Une série Cinquante Nuances de Grey aurait pu conquérir bien plus de monde, tout en offrant aux fans une scène de sexe par épisode (apparemment, ils en demandent ^^). Oui, je pense vraiment qu’une série aurait été efficace, d’autant plus que de nombreuses scènes des films auraient pu faire d’excellents cliffhangers.

Au final, Cinquante Nuances Plus Sombres est un film sympathique et bien meilleur que le précédent. Les critiques négatives qui pullulent sur le net ne sont clairement pas mérités. Je pense que quand on est décidé à voir le mal dans un film, on ne voit que ça. Mieux vaut ne rien attendre et, croyez-moi, vous serez agréablement surpris.

à propos de PapyPolca

Co-fondateur/Rédacteur en Chef de Padipowo.fr, je suis fan de cinéma, séries, jeux vidéo, lecture et hight-tech… bref, je suis un geek :)
Je souhaite partager ma passion avec un maximum de personnes, car le partage c’est la vie !

cela devrait vous plaire

Bloody Kiss : classique, mais sympathique

Bloody Kiss est un shojo de Furumiya Kazuko nous racontant l’histoire de kiyo, une jeune fille …

Laisser un commentaire