à savoir

Candyland : la friandise vampirique

Theatres des Vampires est un groupe de métal Italien que je suis depuis un bon moment.  J’ai beaucoup apprécié leur album précédent, Moonlight Waltz, et j’avais vraiment hâte lorsque j’ai su que Candyland allait arriver.

Il faut d’abord savoir que le groupe continue vraiment dans la lancée de Moonlight Waltz, ceux qui attendaient un retour aux sources risquent donc d’être déçus. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, même s’il y a de petites choses qui m’ont fait tiquer.
La musique est agréable, la voix luxuriante de Sonya Scarlet me donne toujours autant de frissons, le style « vampire » est bien présent, mais je ne peux m’empêcher de trouver l’album un peu trop classique par moment.

Morgana Effect est un très bon choix pour une première piste. Je trouve d’ailleurs que c’est le titre le plus original. Il y a une vraie prise de risque dans le rythme et le positionnement du refrain. C’est un morceau technique qui m’a très vite envoûté. Je ne peux malheureusement pas en dire autant de Resurrection Mary, Delusional Denial et Parasomnia… bien qu’ils soient très agréables à écouter, il y a une impression de déjà vu.

Je serai tenté de dire que les chansons les plus calmes sont les plus réussies. En effet CandylandPierrot Lunaire ainsi que Autumn Leaves sont de purs plaisirs auditifs. Certes, la voix de Sonya Scarlet y est pour beaucoup, mais l’ensemble est magique, bien dosé et transmet une tonne de sentiments. Ces titres ont une aura proche du Figlio Della Luna de l’album précédent, même si le style est tout autre.

Je finis en vous parlant de Seventh Room. Il n’y a aucune objectivité de ma part pour cette chanson, je dois bien l’avouer, car il s’agit d’un duo avec  Fernando Ribeiro du groupe Moonspell que j’adore. Le titre est plus violent, tout en gardant une certaine grâce. C’est du tout bon !

Avec Candyland, Theatres Des Vampires signe la continuité. Le groupe montre qu’il est encore en pleine forme avec des riffs de guitare certes un peu trop classiques, mais foutrement efficaces. Si Sonya Scarlet n’avait pas été là, je ne suis pas sûr que l’album aurait été aussi sympa ; mais ce n’est pas le cas et je peux vous dire que je l’ai beaucoup apprécié. Je vous le conseille vivement.

à propos de PapyPolca

Co-fondateur/Rédacteur en Chef de Padipowo.fr, je suis fan de cinéma, séries, jeux vidéo, lecture et hight-tech… bref, je suis un geek :)
Je souhaite partager ma passion avec un maximum de personnes, car le partage c’est la vie !

Laisser un commentaire