à savoir

Bloody Kiss : classique, mais sympathique

Bloody Kiss est un shojo de Furumiya Kazuko nous racontant l’histoire de kiyo, une jeune fille qui vient de recevoir le manoir de sa grand-mère en héritage. Elle se rend alors vite compte que le bâtiment est habité par deux vampires. L’un d’eux, Kuroboshi, souhaite faire de Kiyo sa fiancée. Cela fera d’elle son unique source de sang.

Je ne préfère pas vous donner trop de précisions. Je risquerais de vous dévoiler les rares détails vampiriques abordés, sachant que le principal problème de ce manga est qu’il y a trop peu d’explications. En plus de ça, l’histoire aurait pu prendre une tournure intéressante en faisant des avocats, qui souhaitaient vendre le manoir, les principaux ennemies. Cela aurait fait un bon fil rouge, mais l’auteure n’en a pas profité et on se retrouve avec plusieurs petites histoires trop classiques, dommage.

Malheureusement, le problème est très similaire avec les personnages; ils ne sont pas assez développés. Il y a bien Arche, le serviteur vampire, qui explique de temps en temps le passé de son maître, mais il est surtout là pour les gags. De plus, l’auteure a fait entrer un personnage intéressant à la fin du deuxième tomes, mais rien n’est sérieusement mis en place.

bloodykiss

Chaque numéro se termine par un one shot dont l’histoire est séparée de Bloody Kiss. Le premier est un shojo (trop?) basique traitant d’une fille trouvant un homme amnésique. Le second offre une histoire plus recherchée sur une jeune demoiselle demandant à un mystérieux individu de la rendre belle. Ça reste classique, mais il y a une petite étincelle qui a réussi à attraper mon attention.

Pour résumer, je dirais que Bloody Kiss est un manga qui manque cruellement d’ambition. Le début, comme la fin sont trop vite expédiés et le reste est assez classique. Il y a un amour naissant et une dose d’humour sympathique. Je me suis d’ailleurs surpris à rire de gags simples, mais bien menés et je dois avouer que c’est ça qui m’a permis de tenir jusqu’à la fin des deux tomes.
C’est tout de même un shojo sympathique que je ne saurais vous déconseiller si vous êtes adeptes du genre. Il n’a rien d’extraordinaire, mais ça reste un bon moment de lecture.

Si vous avez la moindre question, je serai ravi de vous répondre en commentaire. 🙂

à propos de PapyPolca

Co-fondateur/Rédacteur en Chef de Padipowo.fr, je suis fan de cinéma, séries, jeux vidéo, lecture et hight-tech… bref, je suis un geek :)
Je souhaite partager ma passion avec un maximum de personnes, car le partage c’est la vie !

cela devrait vous plaire

Clear Card : Une suite à CardCaptor Sakura

CLAMP semble se décider à faire une suite à certains de ses mangas, laissant perplexe …

Cinquante Nuances plus Sombres : sympa ?

La trilogie Cinquante Nuances De Grey a beaucoup fait parler d’elle. Les livres se sont …

Laisser un commentaire